2019

K.óla – Allt verður alltílæ

K.óla – Allt verður alltílæ

Actuellement en lice pour l’élection du titre de l’année 2021, K.óla avait sorti en 2019 un album beaucoup plus pop, flirtant par moments avec le psychédélisme. Sur ce Allt verður alltílæ, elle enchainait les morceaux entraînants, dans une ambiance sucrée et électronique magnifiée par sa voix magnétique. On se surprendrait à vouloir apprendre l’Islandais pour pouvoir chanter avec elle !

Source : post-dreifing.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sobria Ebrietas – And Day Brought Back My Night

Sobria Ebrietas – And Day Brought Back My Night

En 2019, sortait And Day Brought Back My Night sur le netlabel anglais Pilot Eleven. Nouvelle rêverie musicale de Sobria Ebrietas, empreinte de mélancolie, ce 3 titres, notamment le And Day Brought Back My Night part 1 confirmait toute la délicatesse et le goût pour les arrangements du musicien normand.

Source : pilot11.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sitar – No Routine

Sitar – No Routine

Sitar, groupe italien, nous ravit avec cet album fougueux, dont l’énergie est bien représentée sur le titre No Easy Fun. S’inscrivant dans une certaine tradition des groupes rock (un timbre vocal qui pourra nous rappeler par moments Alex Turner) et fiers représentants des trios guitare/basse/batterie, Sitar nous donne à écouter des compositions entraînantes et bon nombre de riffs funkys !

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Pierce Murphy – This Dirty Living Is Here To Stay

Pierce Murphy – This Dirty Living Is Here To Stay

Pierce Murphy est un jazzmen américain originaire de Denver. Issu d’une famille de musiciens professionnels, c’est un véritable globetrotteur qui a parcouru le monde (Japon, Grèce…) pour se produire et enregistrer des albums. Certains titres de chansons sont directement inspirés de ses voyages. Pierce Murphy nous offre des morceaux bien produits, dans un style pop jazz, qui nous embarquent rapidement et que l’on réécoute avec plaisir… non sans nous rappeler un certain Jamie Cullum.

Source : piercemurphy.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Go Ask Alice – Ten little dreams (and one bonus nightmare)

Go Ask Alice – Ten little dreams (and one bonus nightmare)

Après un premier album composé entre 2012 et 2013, Go Ask Alice revient avec Ten little dreams (and one bonus nightmare), un album aux atmosphères mouvantes, jouant à nous perdre en permanence entre rêve et cauchemar… Les musiciens du groupe viennent d’univers différents (indie-rock, electro) et leurs influences mutuelles s’associent avec succès  !

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brevyn – Ocean flowers 

Brevyn – Ocean flowers 

Brevyn a déjà composé quatre EP. Celui-ci est inspiré directement d’une série de photographies d’anémones de mer et de plantes sous-marines. C’est un hymne à la nature, les compositions musicales reflètent le mouvement de la flore sous-marines sous l’effet des vagues, des courants et du passage des poissons, un véritable ballet poétique. Cet univers sonore des profondeurs apporte une atmosphère de quiétude, de sérénité.

Source : vulpianorecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ketsa – Raising frequency

Ketsa – Raising frequency

Ketsa est un vétéran de la scène musicale indépendante et underground. C’est un musicien prolifique qui a à son actif plus de 500 titres downtempo et electronica organique. Ses compositions colorées et sobres ont recours au piano, guitare, violon pour la plupart et engendrent parfois une certaine mélancolie.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro est écrivain de science fiction. Il a déjà écrit une dizaine de livres. The Dark room est son projet musical pour illustrer son livre O invisivel, a sua sombra e o seu reflexo. L’ensemble des compositions de cet album représente une atmosphère apocalyptique, d’écroulement de civilisations. La musicalité est austère, sombre, énigmatique, avec des effets fantomatiques.

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Borrtex – Spring break

Borrtex – Spring break

Grand habitué des bandes originales de film, Borrtex nous donnait avec ce Spring break quelques compositions dans l’esprit des nouvelles séries adolescentes parues sur Netflix. Intimistes et portées par un certain allant, ces mélodies résonnent de façon universelle et éclatante !

Source : borrtex.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

DzEta – We Hope For A Happy Ending

DzEta – We Hope For A Happy Ending

DzEta est un projet solo qui propose une musique instrumentale fortement inspirée de post-rock et d’artistes tels que Mogwai, Slowdive ou encore Ez3kiel. Avec 5 titres, We hope for a happy ending nous fait entendre une musique qui prend le temps de se développer, pour finir sur un titre apaisé Puissions nous nous retrouver.

Source : dzeta.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest