2010

Zühn – Los Sueños Lucifer

Zühn – Los Sueños Lucifer

Groupe obscur du netlabel très foutraque et lo-fi Los Emes Del Oso, Zühn nous appelle vers les grands espaces. Les longues plages de guitare rappellent inévitablement la b.o. de Paris Texas de Ry Cooder ou encore celle de Dead Man de Neil Young.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Aleksey Chistilin – Stop Motion

Aleksey Chistilin – Stop Motion

Jeune compositeur et pianiste russe, Aleksey Chistilin nous donne à écouter une musique imprégnée de calme et de sérénité. De belles mélodies, un piano, un bel accompagnement instrumental suffisent à nous projeter dans son univers zen, délicat… Ambiance cocooning assurée !

Source : chistilin.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.1/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Radikal Satan – Clochette

Radikal Satan – Clochette

Radikal Satan, composé de deux frères argentins installés à Bordeaux, crée une musique contrastée, tout à la fois lancinante et puissante, mélancolique et… féroce ! – à l’image de leur nom de scène. Avec ce groupe, on pénètre dans un folklore imaginaire qui évoque des gitanes jeteuses de sort et des châteaux sombres en Espagne, où de jeunes filles pures seraient tourmentées par des esprits tout droit sortis des dessins de Goya !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ceili Moss – La vie sent quoi ?

Ceili Moss – La vie sent quoi ?

Ce groupe de Namur, fondé en 1996, interprétait à ses débuts uniquement de la musique celtique (et notamment irlandaise). Puis progressivement il s’est intéressé aux musiques scandinaves, des balkans et aussi à la musique Klezmer, tout en se construisant un style musical moderne qui lui est bien spécifique. Les compositions sont légères et bien soutenues par l’apport d’instruments que l’on a pas forcément l’habitude d’entendre dans le style folk. Un groupe à découvrir.

Source : jamendo.com Album complet sur Bandcamp
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ocoeur – Les hommes ne savent pas voler

Ocoeur – Les hommes ne savent pas voler

Avant de signer l’un des albums importants de l’electronica en 2013, le bordelais Ocoeur a diffusé ses précédents albums sur le label Musica Vermella. L’occasion de redécouvrir « Les hommes ne savent pas voler », petite perle d’IDM et d’electronica, illustrant à merveille l’univers onirique de l’artiste.

Source : www.musicavermella.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Josh Lawrence – Roots

Josh Lawrence – Roots

Compositeur et trompettiste de jazz, l’Américain Josh Lawrence a sorti en 2010 un album qui porte bien son nom, avec un son très roots et une trompette souvent en mode sourdine. Excellent sur les morceaux up-tempo, cet habitué des scènes de Philadelphie et New-York laisse s’exprimer son talent et son jeu emprunt d’émotion à travers 9 compositions originales.

Source : joshlawrencejazz.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lumin – Hadra

Lumin – Hadra

Lumin, dans cet album, a merveilleusement réussi la fusion entre la musique du monde aux influences orientales et la musique électronique. Des voix qui nous rappellent parfois les polyphonies bulgares ornementent cette musique. Le tout est rythmé avec énergie et la palette de sons numériques est d’une richesse fabuleuse passant de la derbuka à la drum’n bass. Laissez-vous emporter dans cette atmosphère envoûtante et onirique. Une très grande réussite.
Source : jamendo.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Irfan – Irfan

Irfan – Irfan

Des instruments acoustiques baignés dans une ambiance électro feutrée soutenant un duo de voix masculine et féminine, évoluant sur des mélodies fortement inspirées par l’univers des chants mystiques et spirituels. Ces voix et ce style de chants nous rappellent étrangement celles de Lisa Gerra et Brendan Perry du groupe Dead Can Dance. Un album très agréable !

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ensemble Hathor – Music in the age of the pyramids

Ensemble Hathor – Music in the age of the pyramids

Cet Album est le résultat de dix ans de recherche effectuée par le musicologue espagnol Rafael Pérez Arroyo avec la collaboration de Syra Bonet. L’ensemble Hathor réunit une vingtaine d’hommes et femmes choristes et musiciens.“Music in the âge of the pyramids”est un voyage musical au temps des pharaons. Hathor, déesse de la fertilité et protectrice des femmes nous invite dans l’univers mystérieux du sacré et du recueillement. Les chants très épurés nous plongent dans une profonde quiétude. C’est magnifique !!!!

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

DJ Code – Journey EP

DJ Code – Journey EP

DJ Code (aka Bitcode) est un DJ catalan. Touche à tout électronique, vice-champion DMC Spain en 2002, vainqueur du Red Bull Thre3style Spain 2011 et auteur de releases chez Tracy Records, Universal et Supakanja, il signe chez Musica Vermella un EP témoignant de ses diverses influences, ambient, electro, hip hop et house.

Source : musicavermella.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest