Suu camin de Sent Jacques

C’est un titre qui ne passe pas inaperçu dans cette sélection 2021. Chanté en occitan, il a une histoire que nous conte le duo Cocanha :

« Suu camin de Sent Jacques », sur la route des pèlerins, on a fait bâtir une maison. De quoi sont faits les murs, les chevrons, le lambris, le carrelage, les lattes, les tuiles, le seuil de la porte… ? De plumes de paon, de tranches de jambon, de peau de melon, de piécettes et écus, d’or et d’argent… et autres ingrédients tous plus surréalistes les uns que les autres. Un conte d’Hansel et Gretel à la gasconne, dans la lignée des chansons traditionnelles de mensonges, dadaïstes avant l’heure. On y entend aussi une invitation à bâtir sa maison, son utopie, à y mettre avec folie douce et bon sens ce qui rendra notre monde vivant et accueillant, pour quiconque nous y rejoindra.
Le morceau s’ouvre et se referme sur un avertissement aux passants qui s’arrêteront : « Par ici devant il y passe, tant de gens nuit et jour. S’ils demandent à boire, nous leur servirons. S’ils demandent un logement, nous le leur donnerons. S’ils demandent des filles, ils auront des coups de bâton. »
Collecté et noté par Félix Arnaudin dans la Haute lande, à la fin du 19ème siècle, « Suu camin de Sent Jacques » est un chant du répertoire traditionnel de Gascogne. En occitan gascon, plus précisément en « parler noir » (parlar negue), le morceau détaille avec saveur et précision tout un vocabulaire du bâtiment. Un bien commun d’essence patrimoniale, que chacun.e peut s’approprier, jouer et faire sonner.

Avec ces explications il devient plus facile d’appréhender le clip qu’elles ont réalisé pour ce morceau 😉

Leurs ami.e.s charpentier.e.s de la ZAD Notre Dame des Landes ont proposé leur propre vidéo, sobrement nommée Suu camin de Bellevue :

Vous ne parlez pas occitan mais souhaitez quand même pouvoir donner de la voix sur cette chanson ? En voici les paroles :

Suu camin de Sent Jacques, n’an hèit bastir ua meison
De qu’es lo paretzatge ? De lescas de jambon
De qu’es lo frinestatge ? De plumas de paon
De qu’es lo lambrissatge ? D’arròsas e botons
De qu’es lo calhivatge ? De cueishas de capons
De qu’es lo cobrissatge ? De teulas de laton
D’òre las latehulhas, d’argent los cabirons
De qu’es lo carrelatge ? De pèças e ‘scutrons
Lo solar de la pòrta ? De pela de meron
Per ‘qui davant qu’i passa, tant de gens nèit e jorn
Se domandan a búver, nos les-i ‘n servirom
Se nes domandan lòtja, nos les-i ‘n balherom
Se nes domandan filhas, n’auran còps de baston

Avec la gentillesse qui les caractérise, Caroline et Lila nous ont fait parvenir la traduction :

Sur le chemin de Saint Jacques (de Compostelle), on a fait bâtir une maison
De quoi sont fait les murs et cloisons ? De tranches de jambon
De quoi sont faites les fenêtres ? De plumes de paon
De quoi est fait le lambrissage ? De roses et boutons
De quoi est fait le chevillage ? De cuisses de chapon
De quoi est fait la couverture ? De tuiles de laiton
D’or les voliges, d’argent les chevrons
De quoi est le carrelage ? De pièces et petits écus
Le seuil de la porte ? De peau de melon
Par ici devant il y passe, tant de gens nuit et jour
S’ils demandent à boire, nous les servirons
S’ils demandent un logement, nous le leur donnerons
S’ils demandent des filles, ils auront des coups de bâton

N’oubliez pas : vous avez jusqu’à demain soir pour voter pour vos 3 titres préférés !!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *