Ambient

In Vitro – Deep hope

In Vitro – Deep hope

In Vitro, de son vrai nom Quetzal Contla, est un habitué des netlabels Bump Foot, Kreislauf et Silent Flow. Avec ce 2 titres, le mexicain développait un son techno orienté trance et démontrait notamment tout son art de faire progresser un morceau sur dix minutes avec son impressionnant Magenta.

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Polish Ambassador – Drift

The Polish Ambassador – Drift

Habitué des collaborations et des productions electro dansantes, The Polish Ambassador nous livre ici un EP où le piano trouve une place centrale, dans une ambiance éthérée où les arrangements subtils sont légion, avec une direction artistique qui lui sied tout autant. Quatre titres qui sont un véritable plaisir à écouter au casque et une invitation à laisser vagabonder ses pensées…

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lyndsie Alguire – The pause in you

Lyndsie Alguire – The pause in you

Après plusieurs albums plutôt ambient et expérimentaux, la Canadienne Lyndise Alguire place à nouveau le piano au cœur de ses compositions, comme à l’époque de Suspended In Light. Par la subtilité de son jeu et de ses sonorités, elle semble osciller constamment entre ombre et lumière, nous offrant 10 titres d’une beauté et d’une sérénité apaisantes…

Source : lyndsiealguire.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Konejo – Some Light EP

Konejo – Some Light EP

Membre de la rédaction d’Indie Rock Mag depuis plus d’une décennie et hyper productif, après avoir sorti en mars dernier Friendly Faces EP : The Error 404 Tape, Konejo continue sur sa lancée d’abstract hip-hop et d’art du sampling avec cette production envoûtante. Entre paysages sonores électroniques, ambiant et collages cinématographiques, comme les troublants Underwater et Radiations under my skin, on pense aussi au trip-hop des années 90 avec Escape Syndrome et son atmosphère tribale hantée.

Source : konejo.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sobria Ebrietas – And Day Brought Back My Night

Sobria Ebrietas – And Day Brought Back My Night

En 2019, sortait And Day Brought Back My Night sur le netlabel anglais Pilot Eleven. Nouvelle rêverie musicale de Sobria Ebrietas, empreinte de mélancolie, ce 3 titres, notamment le And Day Brought Back My Night part 1 confirmait toute la délicatesse et le goût pour les arrangements du musicien normand.

Source : pilot11.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Valgidrà – Warplush Vol 1

Valgidrà – Warplush Vol 1

Premier LP de Valgidrà après l’EP Matchmade Screens EP, Warplush Vol 1, clin d’œil aux productions WARP sur le label IRM , où le Rennais laisse libre cours à sa passion pour l’IDM des années 90, le psychédélisme atmosphérique et l’influence assumée de Boards of Canada ou d’Aphex Twin. Certaines textures rappellent la grâce minimaliste et suggestive de Mondkopf. Ici, les beats bien riches balisent l’écoute et les nappes donnent de l’épaisseur empruntant même à une esthétique de l’étrange, sans oublier les samples vocaux disséminés tout au long du voyage. Laissons  la musique se distiller progressivement… en imaginant qu’il y aura un volume 2, voire plus.

Source : valgidra.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ballpen – The Dreams Trilogy

Ballpen – The Dreams Trilogy

The dreams trilogy : un album surprenant et réjouissant ! Composant ses morceaux en s’inspirant du fonctionnement des rêves, Alessandro Coronas joue avec les différents timbres de son instrumentarium (riche et original), avec les éléments rythmiques, leur superposition, mais aussi avec les attentes de l’auditeur. On retrouve déjà dans cet album de 2010 sa signature sensible, qu’il a également pu mettre en œuvre dans le sublime jeu vidéo « Mutazione » (dans lequel on peut, entre autres, créer et entretenir des jardins musicaux !).

Source : alessandrocoronas.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sarp Yilmaz – You can see it in people

Sarp Yilmaz – You can see it in people

Une musique qui advient comme un geste cinématographique, la bande son hypnotique d’un voyage interstellaire ou l’entrée dans un espace de rêve à la David Lynch. Voilà ce que forment ces 14 compositions  signées par le producteur de musique électro d’Istanbul. Des créations au climat sonore captivant qui conjuguent expérimentations synthétiques, myriade de sons technoïdes, ballades modulaires, nappes atmosphériques lorgnant vers le drone ambient. On peut également citer la présence d’une guimbarde addictive qui ajoute un côté chamanique à l’ensemble et même des sonorités jazzy, toujours dans une ambiance méditative qui fascine.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brevyn – Ocean flowers 

Brevyn – Ocean flowers 

Brevyn a déjà composé quatre EP. Celui-ci est inspiré directement d’une série de photographies d’anémones de mer et de plantes sous-marines. C’est un hymne à la nature, les compositions musicales reflètent le mouvement de la flore sous-marines sous l’effet des vagues, des courants et du passage des poissons, un véritable ballet poétique. Cet univers sonore des profondeurs apporte une atmosphère de quiétude, de sérénité.

Source : vulpianorecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dohnavùr – You Can and You Shall

Dohnavùr – You Can and You Shall

Dernière sortie du netlabel Kahvi Collective, You can and you shall de Dohnavùr est un condensé d’electro mêlant un peu tous les styles. Spoken word, ambient, big beat, techno, la teneur des titres diffère mais le soin apporté au son est constant. Illustration avec cet accrocheur Dice mountain et sa basse hypnotique !

Source : kahvicollective.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ketsa – Raising frequency

Ketsa – Raising frequency

Ketsa est un vétéran de la scène musicale indépendante et underground. C’est un musicien prolifique qui a à son actif plus de 500 titres downtempo et electronica organique. Ses compositions colorées et sobres ont recours au piano, guitare, violon pour la plupart et engendrent parfois une certaine mélancolie.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro est écrivain de science fiction. Il a déjà écrit une dizaine de livres. The Dark room est son projet musical pour illustrer son livre O invisivel, a sua sombra e o seu reflexo. L’ensemble des compositions de cet album représente une atmosphère apocalyptique, d’écroulement de civilisations. La musicalité est austère, sombre, énigmatique, avec des effets fantomatiques.

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest