2017

Mizuki Amapola – Mizuki Amapola

Mizuki Amapola – Mizuki Amapola

Un groupe de rock alternatif originaire de Cordoba en Argentine, proposé par le netlabel argentin Kriptonia. Un beau contraste entre l’univers plutôt punk du groupe et la candeur de la voix de la chanteuse et guitariste, Camila Callieri.

Source : kriptonia.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

remambran – peace child music

remambran – peace child music

remambran a enregistré cet album sur une cassette qui contenait auparavant des musiques pour enfants (ils en ont d’ailleurs conservé le titre, « peace child music »). remambran est porté par la douce voix de Mallory Watje. remambran nous ouvre les portes d’un univers aérien, d’une simplicité sereine, sans oublier, lo-fi à souhait. remambran c’est bien, écoutez donc Leaving Time !

Source : remambran.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bralitz – Bralitz

Bralitz – Bralitz

Bralitz est le projet d’un seul homme : il compose lui-même ses chansons, joue de la guitare, de la batterie, du piano, de la basse, du ukulélé… Des chansons dont l’atmosphère pourra nous rappeler les ballades d’Adam Green et des Moldy Peaches, un régal de douceur !

Source : blocsonic.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dragoide – Seven

Dragoide – Seven

En 2017 revenait l’Italien Dragoide  (soit 7 ans après son premier album Prisma) avec ce Seven. Au programme de l’electronica, synthèse parfaite entre le Canadien Dissolved et le Russe Tetarise, combinant IDM, trip hop et ambient et une bonne charge émotive (Seven, April, Permafrost…).

Source : dragoide.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cuddle Formation – Here I’ll be forever

Cuddle Formation – Here I’ll be forever

Sur le magnifique netlabel never content, Cuddle Formation tricote une folktronica intimiste et fragile pleine de replis mélodiques. A l’image de la pochette, ces huit titres nous font voyager dans un tableau coloré et plein de petits détails à écouter.

Source : becomecontent.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Chapel Of Exquises Ardents Pears – TorqueMadra

The Chapel Of Exquises Ardents Pears – TorqueMadra

Non le post-rock libre français n’est pas l’apanage du groupe Have the Moskovik, particulièrement apprécié sur Ziklibrenbib. En 2017, The Chapel Of Exquises Ardents Pears sortait en effet ce superbe TorqueMadra, une ode marquée par son lyrisme et ses envolées saisissantes. Et depuis, on attend impatiemment la suite !

Source : welcometothechapel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Api Uiz – Peplum 

Api  Uiz – Peplum 

Ce groupe bordelais créé en 1995 par les frères Vega, fait son chemin malgré quelques changements de musiciens. Cet album nous propose donc une musique à la fois expérimentale et minimaliste. A découvrir !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cutside – Point Of No Return

Cutside – Point Of No Return

Paru en 2017 sur le netlabel blocSonic, Point of no return est la deuxième sortie du producteur originaire de Crimée : Cutside. Armé de puissantes rythmiques et accompagné de plusieurs MC, le DJ impressionne par ses compositions sophistiquées et souterraines, ce qu’il a confirmé depuis avec ses EP Empire et In orbit.

Source : blocsonic.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah (se traduisant en français par voyageur) est un ensemble de six musiciens turcs passionnés de voyage et de musique traditionnelle turque. Ils collectent dans les diverses régions de leur pays les morceaux traditionnels et font partager au grand public leurs adaptations, leurs arrangements. Dans cet EP de quatre titres, le oud, la clarinette, le violon, la derbouka y sont représentés et constituent leur instrumentarium. Cet album est une très belle réussite !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ours Blond – Nightly Revenge

Ours Blond – Nightly Revenge

Depuis 2015, Le Collectif Semi-Conscient fait son chemin avec des sorties toutes plus rock’n’roll les unes que les autres et plutôt orientées riot grrrl. Ours Blond, trio masculin pour le coup, a sorti son second album en 2017 à grands renfort de guitares larsenantes et de chansons avec de longs titres alambiqués (« pour faire chier » comme aime à le dire le groupe). Une bonne dose de noise et de rock’n’roll !

Source : colsemco.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Rouille – À la fin sera l’écrit

Rouille – À la fin sera l’écrit

Groupe formé par le chanteur des Caennais cultes de Amanda Woodward et les Espagnols de Interlude, Rouille déverse sa colère et ses décibels depuis 2014. Avec des textes en français tranchants à souhait et des guitares sensibles, le quatuor assène 6 titres tout en urgence.

Source : rouilleoxido.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest