Viktor Van River – Asking Questions

Viktor Van River – Asking Questions

Dans le sillage enfumé du Britannique Tricky, le Kazakhstanais Viktor Van River explore un trip hop classique et compte plusieurs albums et Ep sur le netlabel blocSonic.  Ce Asking Questions sorti en 2020 a pas mal circulé sur la toile et donne à entendre une voix rocailleuse sur des rythmiques trainantes non sans un certain hypnotisme. Un très bon cru blocSonic !

Source : blocsonic.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Rosario Alfonso – Lo Primero

Rosario Alfonso – Lo Primero

Douceur et volupté…Voici les deux premiers qualificatifs qui viennent à l’esprit en découvrant l’univers de Rosario Alfonso, chanteuse et compositrice Chilienne. L’artiste a composé son premier album  en 2018 intitulé Lo Primera qui a connu un succès notable.  Elle nous y  livre ses états d’âme, ses doutes à travers un charmant duo guitare/voix et même cuatro/voix qui teinte ainsi l’album de sonorités sud-américaines, le tout empreint d’une douce mélancolie. Un vrai coup de coeur pour cette artiste qui a depuis composé plusieurs morceaux dont le sublime Tranquilla en novembre 2020. Artiste à suivre donc!

Source : uvarobot.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Konejo – Some Light EP

Konejo – Some Light EP

Membre de la rédaction d’Indie Rock Mag depuis plus d’une décennie et hyper productif, après avoir sorti en mars dernier Friendly Faces EP : The Error 404 Tape, Konejo continue sur sa lancée d’abstract hip-hop et d’art du sampling avec cette production envoûtante. Entre paysages sonores électroniques, ambiant et collages cinématographiques, comme les troublants Underwater et Radiations under my skin, on pense aussi au trip-hop des années 90 avec Escape Syndrome et son atmosphère tribale hantée.

Source : konejo.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ayuune Sule – Putoo Katare Yire

Ayuune Sule – Putoo Katare Yire

C’est un album résolument moderne et empreint d’une belle authenticité que nous livre Ayuune Sule, joueur émérite de kologo (luth ghanéen à 2 cordes). On y retrouve aussi bien des titres produits pour nous faire danser (Tezaa So Ndeyine, Don’t Be Lazy, Tesan Nonge Taaba…), que des morceaux beaucoup plus épurés mais tout aussi enivrants, à l’image de ce Yelemeghre Kalebona. Un album à découvrir !

Source : ayuunesule.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Gladie – Orange peels / Thank you card

Gladie – Orange peels / Thank you card

Nouvelles venues sur Quote Unquote Records, les Gladie soufflent un air de légèreté et d’indie rock sur le netlabel américain. Rythmiques minimalistes, pop et guitares sont au programme de ces deux EP réunis en un seul et unique album !

Source : quoteunquoterecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

K.óla – Allt verður alltílæ

K.óla – Allt verður alltílæ

Actuellement en lice pour l’élection du titre de l’année 2021, K.óla avait sorti en 2019 un album beaucoup plus pop, flirtant par moments avec le psychédélisme. Sur ce Allt verður alltílæ, elle enchainait les morceaux entraînants, dans une ambiance sucrée et électronique magnifiée par sa voix magnétique. On se surprendrait à vouloir apprendre l’Islandais pour pouvoir chanter avec elle !

Source : post-dreifing.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Miles Oliver – Between the woods

Miles Oliver – Between the woods

Retour de l’excellent Miles Oliver avec un album un peu moins homogène que le précédent mais toujours aussi inspiré, double de son livre Between the words écrit en 2019. Oscillant entre folk song et références new wave certaines, le Parisien nous touche encore une fois avec ses chansons habitées (Lost and found room, The Song I hate, Portland II, Road is my room, This is a lie…). Superbe, une fois de plus !

Source : milesoliver.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Trotski Nautique – Boucherie

Trotski Nautique – Boucherie

Duo normand formé par Alda Lamieva et Guillaume Cardin alias David Snug (auteur BD) dont le secret réside dans la composition de chansons « lo-fi » à l’humour décapant et libérateur. Bricolant une musique minimaliste composée de boîtes à rythmes et de synthés, franche et débridée, Trotski Nautique peut verser dans l’autodérision (Minimal) comme dans le merveilleux en mode grinçant (Lapins magiques). Le générique de fin vous donne les clés pour enregistrer vos propres morceaux DIY !

Source : trotskinautique.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Randy Moser – You Should Be Here Too

Randy Moser – You Should Be Here Too

Une guitare, une jolie voix, une belle expressivité, une qualité d’enregistrement en adéquation avec la prestation artistique… Il n’en faut parfois pas beaucoup plus pour apprécier un bon petit album folk, tel celui proposé par l’Américain Randy Moser, qui aime en outre s’aventurer de temps à autre du côté de la country, du rock et du blues. Un sacré chouette moment passé en sa compagnie !

Source : randymoser.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ultimate Frisbee – Race Me

Ultimate Frisbee – Race Me

Le rock catalan est à l’honneur cette semaine avec ce premier EP d’Ultimate Frisbee, sorti l’an passé chez Saltamarges. Un cinq titres nerveux au possible, dont le son aux influences américaines flirte à certains moments avec le math rock et l’emo. Truffé de morceaux très efficaces à l’image de ce Traffic, il se conclut par un Teriyaki qui montre que le duo a plus d’une corde à son arc… et peut-être des envies d’explorer d’autres pistes à l’avenir ?

Source : saltamarges.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest