Rock

Silent Bloc – Silent Bloc

Silent Bloc – Silent Bloc

Le collectif Commune Oreille, lié à l’émission radio du même nom dédiée aux musiques libres, commence à coller des étiquettes sur des disques comme le ferait un label… Voici donc le CO001 avec Silent Bloc, trio forcalquiérain guitare batterie saxophone, rock / bluesrock à la simplicité rafraîchissante, au son puissant et diablement efficace, à la fois brut, sombre et enthousiaste, qui n’est pas sans laisser penser à Morphine.

Source : silentbloc.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ollo, Lóstrego! – Ollo, Lóstrego!

Ollo, Lóstrego! – Ollo, Lóstrego!

Ollo, Lóstrego! est un trio rock issu de la scène locale galicienne (Vigo, Espagne) qui vient de faire son apparition sur la toile. Batterie plus qu’énergique, envolées de guitares et paroles cryptiques ayant pour point de départ des définitions de botanique… À découvrir !

Source : ollolostrego.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Hoodoo Mafia – The LizardMang EP

Hoodoo Mafia – The LizardMang EP

Attention, ne vous arrêtez pas à cette pochette « approximative », le talent musical des Hoodoo Mafia est inversement proportionnelle à leurs compétences graphiques ! Le quintet canadien déboule avec un EP explosif et remarquablement produit qui mêle allègrement hip hop, funk et rock à travers 6 titres percussifs et déterminés dont le groove redoutable fera hocher bien des têtes… Vivement la suite !

Source : hoodoomafia.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

ELECTRIC BELT – Never Seen the Devil

ELECTRIC BELT – Never Seen the Devil

Depuis quelques annèes, les quatre musiciens d’Electric Belt se sont imposés comme des références du blues rock en Andalousie. Ce nouveau disque témoigne de la grande palette d’expression d’un groupe qui excelle désormais aussi bien dans le heavy rock psychédélique (Never seen the devil) que dans le blues plus traditionnel avec cette guitare slide superbement exécutée façon Muddy Waters énervé sur ce Tired and bored.

Source : electricbelt.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Citizen Nobody – Wabi Sabi

Citizen Nobody – Wabi Sabi

Enregistré à la maison, cet album de Citizen Nobody a la saveur des choses réalisées avec passion. On sent qu’il y a davantage que des riffs de guitare, du son rock et des mélodies acérées derrière les titres bigarrés du trio irlandais, et c’est sans doute cela qui nous fascine et nous aspire. De l’urgence et de la sincérité dans des titres constamment sur la brèche.

Source : citizennobody.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The New Monitors – Two

The New Monitors – Two

Avec ce Two sorti en 2009,  les Américains de The New Monitors (anciennement The Monitors) signaient peut être leur meilleur album. Tous les titres quasiment sonnent comme des classiques, que ce soit les excellents The Fashiki, The Surfer, Wear me out ou encore le parfait et très « Helmet(ien) » Headrush !

Source : thenewmonitors.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Swearin’ – Fall into the Sun

Swearin’ – Fall into the Sun

Fruit d’une reformation inespérée en 2017, ce troisième album du trio de Philadelphie mené par les deux guitaristes Kyle Gilbride et Allison Crutchfield (soeur jumelle de Katie Crutchfield, alias Waxahatchee) renoue avec l’indie rock 90’s. L’ancien couple qui se partage les compositions et alterne au chant, maîtrise les guitares noisy et les mélodies accrocheuses à la manière des Pixies ou des Breeders.

Source : swearin.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jahzzar – Blinded by dust

Jahzzar – Blinded by dust

Déjà chroniqué ici, Jahzzar n’en finit pas de nous surprendre. Jahzzar, alias Javier Suarez, est très prolifique et a à son actif la réalisation de trente-neuf album dont celui-ci aux multiples influences avec des titres plus rock comme Roads that burned our boots ou Magic moutain (dont la présence du violon en arrière plan qui apporte une touche celtique) ou acoustiques comme Three times ou Vanlig.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Psalmships – Keep Your Words

Psalmships – Keep Your Words

Après plusieurs années de silence, Psalmships est de retour et c’est à peine si on reconnait le groupe de Philadelphie… Oubliée la folk atmosphérique à fleur de peau, les guitares déboulent pour électriser l’ambiance ! Car s’il y a une chose qui ne change pas, et qui même s’intensifie, ce sont les vibrations dégagées par leurs compositions, qu’il s’agisse du virevoltant Anchored to Oak (aux sonorités eigthies), des intenses et poignants Cut + Runner et How Black… ou encore de l’énergisant The Purveyor’s Last Word. Un retour fracassant et sacrément réussi !

Source : psalmships.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

William Carlos Whitten – Burn My Letters

William Carlos Whitten – Burn My Letters

Le New-Yorkais Bill “William Carlos” Whitten fait du rock alternatif depuis bientôt trois décennies en tant qu’auteur-compositeur-interprète pour St Johnny et Grand Mal. Burn My Letters, son premier album solo, recèle des trésors de mélodies sombres et hypnotiques. Conçue en collaboration avec des membres d’Interpol, Mercury Rev, Joan as Police Woman et mixée par Dave Fridmann, sa musique mériterait d’avoir la même renommée que celle de ses amis !

Source : iheartnoise.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

EMay – Let Out Your Ghosts

EMay – Let Out Your Ghosts

Installée dans les montagnes rurales de Virginie-Occidentale, EMay y cultive notamment ses propres aliments et s’adonne à l’apiculture. Cette proximité avec la nature se reflète jusque dans ses productions musicales, à l’image de ce Let Out Your Ghost très organique dans lequel, entourée de musiciens reconnus, elle distille un folk-rock qui n’est pas sans évoquer Alanis Morisette, Joni Mitchell ou encore Janis Joplin.

Source : emaymusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Old Best Friend – Almost

Old Best Friend – Almost

A l’écoute du premier titre d’Almost, on est persuadé d’embarquer pour un voyage de folk gracile et tranquille. Mais dès le morceau suivant, Old Best Friend libère son énergie au nom d’Anna et laisse parler son côté rock. Au final ce sont donc plutôt les montagnes russes musicales et émotionnelles du New-Yorkais qui sont au programme de ce 2ème album très plaisant.

Source : obf.wtf
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest