Electro

Noi2er – Beyond Reality (Vacuum)

Noi2er – Beyond Reality (Vacuum)

Le polonais Noi2er vient de sortir un excellent LP sur le netlabel Dusted Wax Kingdom. Minimalisme et orfèvrerie sont de mises pour ce Beyond Reality. Avec une recette simple, une boucle rythmique se superposant à une boucle instrumentale sur fonds de craquements vintages, Noi2er parvient à donner une profondeur et une réelle empathie à sa musique. Ecoutez donc Vacuum (Intro), Conjunction Of The Planets In 2020, Mistakes And Blemishes, Emotional Abyss…

Source : dustedwax.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Niteffect – Take your pills

Niteffect – Take your pills

Après un As seen en demi teinte, Niteffect revient dans la continuité de son The Wage of forgetting de 2019. Avec des titres fourmillant de sons et rythmiques, le Dj allemand nous plonge dans un monde riche et intense, notamment avec Destination unknown et The Fall of Icarus.

Source : kreislauf.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Faex Optim – Commodore

Faex Optim – Commodore

Premiers pas du beatmaker Faex Optim sur le netlabel Kahvi Collective, Commodore laissait présager des disques à venir de l’écossais. Bien qu’il ait affiné ses sonorités ensuite, Faex Optim révélait une musicalité plus personnelle sur ce premier EP, notamment à travers ces basses très rondes et mises très en avant.

Source : kahvi.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sarp Yilmaz – You can see it in people

Sarp Yilmaz – You can see it in people

Une musique qui advient comme un geste cinématographique, la bande son hypnotique d’un voyage interstellaire ou l’entrée dans un espace de rêve à la David Lynch. Voilà ce que forment ces 14 compositions  signées par le producteur de musique électro d’Istanbul. Des créations au climat sonore captivant qui conjuguent expérimentations synthétiques, myriade de sons technoïdes, ballades modulaires, nappes atmosphériques lorgnant vers le drone ambient. On peut également citer la présence d’une guimbarde addictive qui ajoute un côté chamanique à l’ensemble et même des sonorités jazzy, toujours dans une ambiance méditative qui fascine.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Alberville – If you overtake me don’t make sound

Alberville – If you overtake me don’t make sound

Avec ce premier EP, le trio bourguignon Alberville pose les bases d’une electro-pop à la limite de l’ambient. Avec une voix délicieuse et une ambiance musicale cotonneuse à souhait, les comparses risquent à court terme de voir évoluer leur son puisque Fanny, présente sur cette album aux côté d’Anaïs et Simon, passe le flambeau à Guillaume aux synthés divers et variés. Une chose est sure néanmoins : on a hâte d’entendre la suite !

Source : alberville.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Les Hommes-Boîtes – La copie d’un autre

Les Hommes-Boîtes – La copie d’un autre

Avec leurs mots susurrés et leur rythmiques lancinantes, les Hommes-Boîtes installent une ambiance propice à la confidence. L’intimité percée révèle des sujets chers au trio belge tels la singularité de l’être humain, l’abandon, ou encore la parentalité. Comme quoi les chansons, c’est des tuyaux avec des notes et des émotions autour. Remplissez-les et observez, elles ne se vident pas toujours…

Nota : la chanson bonus, qui ne fait donc pas vraiment partie de cet album, est une reprise et ne peut en conséquence pas être placée sous licence Creative Commons par le groupe.

Source : leshommesboites.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

D-Echo Project – Flavours

D-Echo Project – Flavours

Comme l’annonçait D-Echo Project lors de la sortie de cet album, il se compose d’un « mélange d’ambiances musicales ». Ainsi, les 2 portugais à l’origine de ce projet ont créé un bel album downtempo aux sources éclectiques et savoureuses, puisant aussi bien du côté de sonorités d’instruments traditionnels que d’inspirations dub.

Source : cyannetlabel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Point – Human Music II

Point – Human Music II

Après une excellente première sortie en 2019, voici le deuxième volet du projet techno Human Music de l’Allemand Point. Moins homogène dans le son que le précédent, ce 10 titres contient tout de même une bonne poignée de morceaux minimalistes et hypnotisant savoureux : Six, This, Do, Dogfad

Source : digital-diamonds.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sean Devine – SICMON017

Sean Devine – SICMON017

Issu du netlabel techno Sick Monkey Records, Sean Devine nous offre une bonne dose de techno 90’s avec ce 3 titres. Avec de fortes influences de la scène de Detroit, on se laisse emporter par ces BPM et rythmiques robotiques s’adressant aussi bien à la tête qu’aux pieds.

Source : sickmonkeyrecs.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Go Ask Alice – Ten little dreams (and one bonus nightmare)

Go Ask Alice – Ten little dreams (and one bonus nightmare)

Après un premier album composé entre 2012 et 2013, Go Ask Alice revient avec Ten little dreams (and one bonus nightmare), un album aux atmosphères mouvantes, jouant à nous perdre en permanence entre rêve et cauchemar… Les musiciens du groupe viennent d’univers différents (indie-rock, electro) et leurs influences mutuelles s’associent avec succès  !

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Nicholas Burgess – Electric Brain Electric Silence

Nicholas Burgess – Electric Brain Electric Silence

Nicholas Burgess est particulièrement actif sur Bandcamp depuis son arrivée sur la plate-forme en 2012. Depuis Boston, il partage avec nous un nouvel opus reflet d’un joli point d’équilibre de sa musique, avec cette voix bien présente qui surplombe des rythmiques et ambiances electro-rock à tendance pop. Une belle construction et des moments surprenants… pour un plaisir qui se renouvelle au fil des écoutes.

Source : nicholasburgess.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Pranavibes – Colors of Trance

Pranavibes – Colors of Trance

L’année prochaine, le trio français Pranavibes fêtera ses dix années d’existence et ce nouvel opus arrive un peu comme un cadeau avant l’heure. Construit autour de la guitare d’Antoine J., boosté par les rythmiques electro et les effets de Sarah F. et enveloppé par le didgeridoo d’Adrien B., ce Colors of Trance dégage une énergie communicative tout en nous plongeant dans une ambiance planante. Un album qui vaut vraiment le détour !

Source : pranavibes.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest