Musique de film

heklAa – 10 songs for 10 years

heklAa – 10 songs for 10 years

Découvert par beaucoup à l’occasion de sa collaboration avec Black Hill, l’Alsacien heklAa navigue depuis 10 ans entre compositions pianistiques et œuvres plus orchestrales. Cette compilation anniversaire est un beau condensé de son univers, et nous offre aussi bien d’épiques envolées que de petits instants de grâce, à l’image de ce vibrant Vík.

Source : heklaa.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro – The Dark Room

Antonio Bizarro est écrivain de science fiction. Il a déjà écrit une dizaine de livres. The Dark room est son projet musical pour illustrer son livre O invisivel, a sua sombra e o seu reflexo. L’ensemble des compositions de cet album représente une atmosphère apocalyptique, d’écroulement de civilisations. La musicalité est austère, sombre, énigmatique, avec des effets fantomatiques.

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Borrtex – Spring break

Borrtex – Spring break

Grand habitué des bandes originales de film, Borrtex nous donnait avec ce Spring break quelques compositions dans l’esprit des nouvelles séries adolescentes parues sur Netflix. Intimistes et portées par un certain allant, ces mélodies résonnent de façon universelle et éclatante !

Source : borrtex.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

There Are No Thieves In This Town – All the Luck in the World

There Are No Thieves In This Town –  All the Luck in the World

Basé à Los Angeles, le label de cassettes indépendant never content accueille parmi ses dernière sorties le dernier album de There Are No Thieves In This Town, le projet du New-Yorkais Michaël Clifford. Entouré de quelques amis, il nous livre ici une œuvre instrumentale poignante, conçue comme une bande-son accompagnant la perte d’un être cher. On est submergé par l’émotion et la mélancolie qui se dégagent de ces titres et happé par l’espoir qui émerge en filigrane. Magnifique.

Source : becomecontent.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Bande son du documentaire du même nom, Eastern front est de toute beauté ! 117ème sortie du magnifique netlabel Silent Flow, cet opus du Russe Anton Silaev rappelle les belles heures de Constellation records, et notamment des deux premiers albums du collectif Silver Mount Zion, tissant avec son piano et son ensemble de cordes une musique tragique et poignante.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Grégoire Lourme – Bella Ciao

Grégoire Lourme – Bella Ciao

Compositeur de musique, fan de musiques de films, ce Toulousain d’adoption revisite ici le fameux morceau Bella Ciao, ce chant des résistants très à la mode depuis son utilisation dans la série La Casa del Papel. Musique chargée d’Histoire, ce fût le chant des résistants italiens contre le fascisme lors de la seconde guerre mondiale. Ainsi que le précise l’artiste, cette reprise épique débute calmement pour s’intensifier peu à peu grâce au thème joué par un large ensemble orchestral agrémenté de chœurs. A découvrir sans attendre.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Daniel Weltlinger Quartet – Szolnok

Daniel Weltlinger Quartet – Szolnok

Délaissant pour un temps ses habitudes jazzistiques, le violoniste et compositeur berlinois Daniel Weltlinger nous conte sur son dernier album l’histoire de son violon (hérité de son grand-père hongrois), qui a traversé le temps et les continents pour finalement revenir en Europe fin 2017. Un album plus personnel mais tout aussi savoureux, mêlant des éléments de jazz et d’autres plus classiques.

Source : danielweltlingermusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

r s v – Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats

r s v – Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats

Toute nouvelle sortie du netlabel portugais Enough Records, r s v est un projet electro  mi ambient mi technopop. Avec des compositions électroniques minimalistes, dépouillés mais intenses, ce Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats rappelle les ambiances cinématographiques de Blade Runner (ACT-G ou Telomeres par exemple).

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Léo Urriolabeitia – Last Leaves

Léo Urriolabeitia – Last Leaves

Le Bordelais Léo Urriolabeitia opère sous les noms Re-Drum, EOL et Moe Jeek, et touche de nombreux genres musicaux au gré de ses différents alias. Sous le nom Léo Urriolabeitia, il verse dans la musique ambient à base de samples et de collages, inspiré par la musique concrète. Le résultat est assez cinématographique et pourrait bien se révéler propice à illustrer des images animées… Le musicien a d’ailleurs précédemment enregistré une chanson nommée Dale’s Theme en référence à Twin Peaks ; on comprend pourquoi tant sa musique ambient un peu étrange sonne « lynchienne »…

Source : re-drum.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Damiano Baldoni – Lost Dynasty 

Damiano Baldoni – Lost Dynasty 

Cet album commence sur une très belle composition introduite à la guitare. Damiano Baltoni n’en est pas à son premier coup d’essai. C’est un deuxième opus qu’il nous propose. Certains morceaux sont inspirés par la musique celtique comme Celtic warrior. On retrouve aussi une atmosphère méditative, notamment dans un Elio contro atlante introduit par une voix venue des profondeurs rappelant Lisa Gerrard, la chanteuse du groupe Dead Can Dance.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Polyphonics – Secret Silence

Polyphonics – Secret Silence

Conçue comme une bande originale d’un film imaginaire, Secret Silence est l’œuvre du compositeur Art Denisson. Sorti sur le netlabel Mahorka, cet album contient sept pièces musicales, croisant électronique et acoustique, délicates et à juste titre très cinématographiques. Une belle réussite !

Source : mahorka.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.1/5 (11 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kai Engel – ICD 10

Kai Engel – ICD 10

Jeune compositeur russe, Kai Engel crée de la musique uniquement instrumentale. ICD-10 nous transporte dans une ambiance minimaliste et méditative. Les titres de cet album reflètent divers états d’âmes que sa musique expérimentale parvient à représenter apportant ainsi une atmosphère, une écoute calme, feutrée qui est aussi appréciable qu’intrigante.

Source : kaiengel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest